Big Pharma cause la mort de nombreux avec ses médicaments



La prise des médicaments est faite uniquement pour se soulager d’un mal temporaire ou passager et surtout pour mettre à bout la présence d’une infection, des bactéries ou n’importe quelle pathologie qui nuit au bon fonctionnement de notre corps. En aucun cas un médicament ne doit porter atteinte à la santé des malades, voir même causer le décès de ceux-ci. Dans ce cas, il ne s’agit plus d’un médicament mais plutôt d’un poison. Si le médicament dit toxique est fait de manière artisanale pour la consommation personnelle d’un individu, alors ce mal peut être considéré comme minime mais lorsqu’il s’agit d’une compagnie de grande envergure qui fabrique des médicaments qui cause la mort de centaines de milliers, alors là, cette un fait horrible et un véritable danger public.

Malheureusement tel est bel et bien le cas de l’industrie pharmaceutique Big Pharma qui est la cause aujourd’huid’un très grand nombre de décès causé par la prise de médicaments contenant des opioïdes en Amérique du Nord. Les opioïdes sont en effet des antidouleurs aux effets presque semblable que la morphine.D’après le Dr Jane Ballantyne qui est une spécialiste de la douleur, pour les patients sous traitements des opiacés, « Il est très difficile de les sortir de cette addiction », explique-t-elle. « Ils sont terrifiés à l'idée d'être à nouveau confrontés à leur souffrance initiale. Et puis le sevrage peut être lui-même très douloureux ». Ce qui laisse comprendre la raison de cette forte dépendance à ces produits pharmaceutiques dérivés des opioïdes de la part des malades souffrants. Suivie des effets néfastes et irrémédiables qu’elles causent en retour.Les médicaments qui contiennent ces opioïdes sont l’oxycodone, la morphine, l’hydromorphone, la fentanyl et la codéine. Ces opioïdes peuvent s’avérer très dangereux, qu’ils soient prescrits sur ordonnance ou pris de manière illégal comme tel est le cas de l’héroïne.

Selon le Washington Post, le chiffre s’évalue à plus de 72 000 personnes qui seront décédées de suite d’overdose aux Etats-Unis en 2017. Ce médicament à base de l’opium est la cause des milliers d’hospitalisation et décès en Amérique. Même certaines célébrités tels que Prince et Michaël Jackson en ont payé de leurs vies, des effets toxiques de ces médicaments dérivés de l’opium.  Ce fléau s’est répandu même au Canada voisin et est aussi déjà présent en France. Du côté des français le chiffre s’élève à 12 millions de personnes consommateurs des opioïdes.

Bien que ce fléau des opiacés soit une véritable urgence sanitaire aux Etats-Unis, sur le plan pratique beaucoup n’as pas été effectivement réalisé pour aller à l’encontre de la fabrication et de la commercialisation de ces médicaments « tueurs ». Même le Président Trump qui avait promis d’enrayer cette crise des opioïdes n’en a pas fait autant après sa campagne présidentielle. On se demande même pourquoi et comment se fait-il que la FDA (Food and Drug Administration) qui est l’Agence Américaine du Médicament a pu légaliser la vente des opioïdes sans effectuer et présenter des résultats solides qu’il n’agirait pas contre le bien des malades ? Et bien que cette FDA ait affirmé prendre cette crise au sérieux, la vente de substances contenant les opioïdes n’as en aucun cas cessée.


Comments

There are 0 comments on this post

Leave A Comment