Justin Trudeau est tombé amoureux de sa propre image

Le jeune Premier Ministre canadien est non seulement un homme politique qui cherche à défendre les intérêts des femmes et personnes vulnérables mais surtout un homme politique dont son image publique fait aussi grande partie de ses préoccupations. Trudeau a tendance à tout mettre en place pour ressortir l’image et la tenue parfaite dans chaque circonstance. Voici quelques situations assez marrantes où onvoit le Premier Ministre Trudeau en faire un peu trop sur son image publique :

  1. Repartons quelques années plutôt en décembre 2015, le Premier Ministre canadien qui se dit trop concerné par tout ce qui se passe dans l’actualité, s’était rendu à Pearson International et justement à cette occasion, il a pris le soin de se faire remarquer penché sur un réfugié syrien avec un de ces sourires douloureusement attachant qu’on avait plutôt l'impression que le Canada mérite vraiment le trophée des gens du Nord, sombres maisgentils à la fois.
  2. Et puis, quelques années plus tard, le Premier ministre Trudeau s'est de nouveau fait remarquer cet fois ci habillé d'un vêtement indien style voyou durant son   voyage dans unerégion où les Indiens d'aujourd'hui s’habillent de manière beaucoup plus moderne en kakis et chemises de golf. C'était une occasion pour le Premier ministre Trudeau de faire une démonstration publique de l’adhésion du Canada aux valeurs multiculturelles. Sauf qu’il en a un peu trop fait et tout ça a fini par devenir plutôt ridicule.

Même comme ce Premier ministre utilise son choix vestimentaire pour défendre son pays, il n’en ressort pas moins que certains actes posés par le Canada lui-même fini par ternir leur propre réputation. Prenons le cas des réfugiés de 2015. Le Canada est mondialement reconnu d’être un pays ouvert et très empathique envers les personnes vulnérables dans le monde entier. Mais contrairement à cette idéologie, les chiffres prouvent le contraire car en 2018, le Canada n’a accepté que 14 790 demandes d’asile. Ce qui démontre que le système d’immigration et de protection des réfugiés du Canada se baserait plutôt sur l’économie au lieu de l’empathie.

Un autre faux pas était lors du fiasco indien. Bien que le Premier ministre Trudeau ait encore pris la peine de se vêtir selon la circonstance en faveur des indiens, ce qui à gacher l’impression positive de son image auprès des indiens est la présence à ses côtés dans son équipe VIP, du JaspalAtwal. Cet ancien séparatiste sikh n’est pas très aimé de la population indienne car il avait été condamné en Inde pour assassinat manqué sur la personne du premier ministre indien. Cet fois-ci encore, l’habillement de Trudeau ne pouvait en aucun cas lui faire bonne impression.

Quoi qu’il en soit, le Premier ministre Trudeau a bel et bien une réputation sur les réseaux sociaux. Ses habillements aussi débiles qu’ils soient comme le fait de retourner des crêpes tout vêtude tenue de cow-boy, ou pire encore le rôle de mime et même celui de photographier des jeunes mariés fait de Trudeau un envié parmi de leaders progressistes dans le monde entier.


Comments

There are 0 comments on this post

Leave A Comment