Canadien Français 759 Views Peter Tremblay

Dre Tam, une médecin militaire à Ottawa, et Dre Vera Etches, poursuivent un programme fasciste contre la démocratie canadienne



La Dre Vera Etches a émis une ordonnance selon laquelle, à partir du 7 juillet 2020, les masques faciaux devront être obligatoires. Cette ordonnance a été rendue alors que la ville est pourtant bien établie et qu’on note un déclin national de la propagation communautaire du virus de la COVID-19 au cours des derniers mois de la pandémie. Une telle annonce, qui d’ailleurs ne semble pas être sous le contrôle des conseillers municipaux d'Ottawa du forum public, sent non seulement le fascisme, mais est une insulte absolue à tous les efforts collectifs et aux sacrifices que les résidents de la région d'Ottawa ont faits sous la direction coordonnée du Premier ministre Doug Ford.

En fait, il devient de plus en plus évident que les soi-disant « agents de la santé publique », la Dre Vera Etches et la Dre Theresa Tam, sont des cinquièmes colonnes qui utilisent le coronavirus pour mettre en œuvre les premiers stades de la création d'une société et d'une planète totalitaires en réponse à une éventuelle transformation des États-Unis démocratique en une société fasciste afin de « faire face au coronavirus ».

Le travail des agents de la santé publique au Canada est d'anticiper la transformation des États-Unis en une société totalitaire et d’habituer le public canadien à être de plus en plus contrôlé par les agents de la santé publique du Nouvel Ordre Mondial (NOM). En effet, ces derniers cherchent à contrôler les moindres gestes de tout le monde au nom du « contrôle du virus » qui aurait été conçu dans un laboratoire de Wuhan, en Chine, pour accélérer un nouvel ordre mondial.

Le jeu sous le régime de la Dre Tam est d'imposer des technologies d'intelligence artificielle (IA) à l’aide de la vaccination de « micropuce COVID-19 »  pour être en mesure de surveiller ce que les gens font, quand, où, comment et avec qui. D’ailleurs, la nouvelle politique de la Dre Etches quant au masque obligatoire à Ottawa semble faire partie de ce complot. Les personnes qui désobéissent seraient placées en résidence surveillée ou seraient emprisonnées. Ce complot au sud de la frontière a été révélé par l'ancien gouverneur du Minnesota, Jesse Ventura, qui a montré aux téléspectateurs des images de camps de concentration gérés par des « centres de fusion » sous le contrôle d'un complexe politico-militaro-industriel et des technocrates qui se faisaient passer pour des officiers de la « santé publique ».

Cette pandémie n'a rien à voir avec une épidémie de chauves-souris ou avec un « marché insalubre » en Chine. Cela est une mise en scène qui cherche à nous cacher la vérité.

D'autres juridictions cherchent à instaurer une politique de masque obligatoire pour freiner une tendance à la hausse de la propagation dans la communauté.

Cependant, il est évident que la Dre Etches essaie simplement d'utiliser son autorité au cours d’une pandémie pour augmenter son pouvoir et son autorité dans son rôle de soutenir et d'aider à accélérer le nouvel ordre mondial.

En effet, le nombre de cas de COVID-19 à Ottawa est le résultat de l'échec de technocrates comme la Dre Etches à assurer la santé et le bien-être de nos personnes âgées dans les établissements de soins prolongés à Ottawa.

Au lieu d’utiliser son autorité pour assurer la santé et la sécurité des populations vulnérables à Ottawa, la Dre Etches a cherché à brimer volontairement les droits et libertés des résidents d'Ottawa.

Ne soyez donc pas surpris si la Dre Etches finit par exiger le port du masque à l'extérieur et, éventuellement, chez vous.

La plan-démie est une mise en scène complète qui a pour but de propager la maladie. La pandémie pourra ensuite être utilisée pour soutenir un programme du Nouvel Ordre Mondial contrôlé par des technocrates comme la Dre Vera Etches.

Ces technocrates sont étroitement liés au programme de Bill Gates qui cherche à forcer tout le monde à être micropucé grâce à la vaccination obligatoire.

L'objectif de forcer tout le monde à porter des masques est poussé par une cinquième colonne antidémocratique organisée qui veut rendre la vie de tout le monde si oppressante que vous seriez prêt à accepter d’être micropucé afin d’être libéré des tyrannies imposées par les technocrates. Ce plan de micropuces a été confirmé par Express.co.uk ainsi que par de nombreuses sources médiatiques diverses.

Traditioninaction.org présente un fait révélateur: Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, qui est actuellement à l'avant-garde de la réponse à la pandémie du pays (tout en respectant pleinement les directives de l'Organisation mondiale de la santé), est apparue dans un film bizarre qui a pour thème principal une pandémie. Le film « La variole : anatomie d'un fléau » (2010) a pour scénario fictif la résurgence de la variole au Canada. Ce qu'elle dit pendant le film est stupéfiant.

Dans le film, Tam parle des mesures à prendre en cas d'épidémie de variole.

Elle dit: « S'il y a des gens qui ne sont pas conformes, il y aura certainement des lois de la santé publique qui pourront obliger les personnes à se mettre en quarantaine. » Elle ajoute: « Il est aussi possible que les gens soient suivis, que des bracelets leur soient mis autour du bras et que des forces policières soient demandées afin d’assurer la quarantaine. »

Le narrateur du film continue:

« Des postes de contrôles policiers sont installés sur tous les ponts et tous ceux qui quittent la ville doivent présenter une preuve de vaccination. Ceux qui refusent de coopérer sont emmenés dans des centres de détention provisoire. »

Si vous ne croyez pas que ces mots aient été prononcés par la Dre Tam, qui est l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, je vous invite à les écouter dans la vidéo ci-dessus. Elle y déclare que la création d'une société totalitaire sous contrôle de l’intelligence artificielle serait une réponse appropriée à une pandémie. Lorsqu’il est possible de trouver une vidéo de la Dre Tam approuvant un programme New World Order, il n'est plus nécessaire de croire en une soi-disant « théorie du complot ».

Voilà ! Les mots qui sortent de la bouche de la Dre Tam indiquent son véritable souhait et ça ne consiste pas à sauver des vies.


Comments

There are 0 comments on this post

Leave A Comment