Canadien Français 1110 Views

Présidentielle 2018 au Brésil: La tentation de l’Extrême Droite



En amérique latine, à eu lieu dimanche dernier, le premier tour de la présidentielle au Brésil. Arrivé en tête de ce premier tour est le candidat d’extrême droite, Jair Bolsonaro. Avec un résultat de 46%, ce capitaine d’infanterie, âgé de 63 ans et d’une agressivité troublante c’est vu propulsé durant toute la campagne présidentielle du Brésil. Suite à cette bonne nouvelle Jair Bolsonaro et ses partisans n’ont pas manqué d’exprimer leur émotions et satisfaction dans les rue de Rio de Janeiro, devant sa résidence située dans le prestigieux quartier de Barra de Tijuca. La fête avec les partisans de Jair Bolsonara s’est déroulé jusque dans la nuit.

Juste derrière Jair Bolsonara, pendant ce premier tour de la présidentielle au Brésil  est arrivé Fernando Haddad, le candidat du Parti des Travailleurs (PT). Fernando Haddad arrive en deuxième position avec 29,3%. Ce senior de 55 ans précisément, avait été le ministre de l’éducation pendant 7 ans de 2005 jusqu'en 2012 durant le règne de l’ex-président Luiz Inácio Lula da Silva. C’est donc entre le candidat Jair Bolsonara de l'Extrême Droite et Fernando Haddad du Parti des Travailleurs qu’aura lieu le second tour des élections présidentielle au Brésil.

A la suite des deux candidats pour le deuxième tour de la présidentielle 2018 au Brésil, vient le candidat de centre gauche, Ciro Gomes. Candidat du Parti Démocratique Travailliste est arrivé en troisième position avec 12,5%. Ce troisième candidat a ouvertement soutenu le candidat du Parti des Travailleurs, il a déclaré: « L’histoire de ma vie est marquée par la défense de la démocratie, contre le fascisme ».

Et pour couronner le tout, un bout de «fake news» car derrière tout événement de grande envergure comme c’est le cas de la présidentielle d’un pays il y a toujours des histoires croustillantes en dessous. Cette fois ci il s’agirait d’une histoire d’immoralité qui tourne au tour d’un des candidats à la présidentielle 2018 du Brésil.   Il a été reporté que le candidat du Parti de Travailleurs, Fernando Haddad envisage se servir d’un « kit gay » à fin d’enseigner l’homosexualité à l’école primaire. La source de cette rumeur serait venu de l’ancien maire de Sao Paulo. Ce dernier alors qu’il était encore ministre de l’éducation avait pour projet de distribuer des manuels qui étaient destinés à lutter contre l’homophobie.

Bien que ce soit Jair Bolsonaro qui ait remporté ce premier tour de la présidentielle 2018 du Brésil,  lui il estime qu’il aurait dû gagner et être élu durant ce premier tour. Car il y a eu des rumeurs qui couraient que le candidat de l’Extrême Droite aurait gagné avec 56% des voix. Si ce n’était pas les votes décisifs du Nordeste, le candidat du Parti des Travailleurs n’aurait pas atteint le deuxième tour et Jair Bolsonara aurait gagné cette élection présidentielle.

Sur la tenue des élections présidentielle de 2018 au Brésil, l’organe chargé du respect et le bon déroulement des élections au Brésil, le Tribunal Supérieur Electoral a affirmé le bon déroulement de cette présidentielle 2018 au Brésil. Sa présidente, Rosa Weber a déclaré: « Nous avons organisé des élections propres, sereines, transparentes ».


Comments

There are 0 comments on this post

Leave A Comment